Edito du mois

Les 3000 édudiants du CIA cet été 2019

Capture CIA.PNG

Devant ce résultat que notre école affiche pour les mois de juin à septembre, il semble qu’un public toujours plus nombreux s’intéresse à l’apprentissage du français. Je me suis souvent posé les questions suivantes : Quelles sont les raisons qui poussent les étrangers, adolescents comme adultes, à vouloir connaître la France ? Pourquoi la France les attire-t-elle ? Pourquoi tiennent-ils à apprendre le français?

« Chaque langue voit le monde d’une manière différente »
disait le grand cinéaste italien Federico Fellini. Alors que l’anglais s’est depuis longtemps imposé sur la planète, l’intérêt d’apprendre aujourd’hui le français est peut-être porté par l’envie d’échapper à cette uniformité qui gagne. Pourquoi apprenez-vous le français ? a-t-on l’habitude de demander à nos étudiants, afin de tenir compte de leurs besoins.  Pour le plaisir, s’entend-on très souvent tout simplement répondre.
Je me souviens de l’air dubitatif que j’avais dû montrer lors de mes premiers pas comme professeur de français, car mon interlocutrice d’alors, une dame francophile, s’était sentie obligée de se justifier en ajoutant « oui, j’aime le français, j’adore la France, vous êtes si différents, j’aime votre art de vivre, vous aimez la vie ! » ce qui avait renforcé ma perplexité car je n’imaginais pas que les Français étaient considérés, à l’étranger, comme de joyeux drilles. Le français-plaisir s’est imposé à moi à force de l’entendre, prononcé par des étudiants adultes de 18 à 86 ans (l’âge de notre candidat doyen présenté au DELF). Il est également partagé, de manière peut-être plus surprenante encore, par de jeunes adolescents en âge scolaire qui choisissent de se lancer dans l’apprentissage du français alors qu’ils ont aujourd’hui d’autres langues à disposition dans leur établissement scolaire.
Pour les adultes ou pour les adolescents, y compris ceux voyageant dans le cadre d’un groupe scolaire, venir apprendre le français, suivre un cours en immersion obéirait à cette envie, ce besoin d’associer temps libre et temps d’apprentissage, tout en vivant une expérience singulière, une aventure humaine. Apprendre le français c’est tourner la clé d’une nouvelle porte jamais ouverte auparavant, celle qui offre au visiteur une autre perspective sur le monde.  C’est par exemple découvrir un rapport au temps où « on ne fait pas tout un fromage » pour un retard considéré comme naturel et où les réunions de travail peuvent se poursuivre bien au-delà du temps imparti car on aura laissé s’inviter d’autres sujets parmi ceux initialement prévus, à moins qu’ils ne les aient soudainement supplantés.

« La France,  le pays des fromages, du vin, du luxe et de beaucoup de culture et d’histoire »
C’est comprendre que la France est ce mélange singulier de sérieux et de légèreté, d’organisation où l’improvisation est la bienvenue. C’est constater que dans le sud chez nous, dans notre Provence maritime, nous préférons fuir le soleil à partir du mois de mai pour, à l’ombre des platanes ou des tilleuls, siroter un pastis ou un verre de rosé en terrasse et blagasser1 avec nos potes2. Bien vite, l’observateur étranger perçoit que la langue française n’est pas que frivole et conviviale, elle peut rapidement devenir grave, alimentant des discussions sans fin autour d’un verre, d’un repas entre amis, ou déclenchant des échanges passionnés à la télévision. Cet amour pour le verbe et pour la réflexion enflammée3 sont ancrés dans l’histoire de France depuis ses troubadours du Moyen Age. L’admiration que nous vouons au bon mot et au beau texte, celui de la littérature, ou de la chanson, et à la confrontation d’idées, y compris dans la politique, explique peut-être ce qui pousse si facilement les Français depuis des siècles, à faire de la rue un espace d’expression et de contestation sociale4. Constamment à la recherche d’un monde meilleur, plus juste; la culture insurrectionnelle a fait la France, ce qu’elle est et ce qu’elle représente aux yeux du monde.
Longtemps langue internationale de la diplomatie et des intellectuels, la langue française a diffusé les valeurs humanistes et solidaires universelles qui ont contribué à fonder la démocratie. Le visiteur  étranger perçoit que la France est légitimement fière de ce qu’elle a accompli, de son patrimoine intellectuel qu’elle a légué au monde : ses philosophes des Lumières, ou bien Victor Hugo ou, plus récemment, ses 15 écrivains Prix Nobel de littérature (qui font de la France le pays le plus représenté5). Fière elle l’est aussi de la place qu’elle accorde en général à la culture. Créées en France en 1984, « Les journées du patrimoine » que nous célébrons justement ce mois-ci, en septembre, ont depuis été adoptées par une cinquantaine de pays tout comme la « Fête de la musique », née en France en 1982 et aujourd’hui célébrée dans une centaine de pays à travers le monde. Quant au cinéma, c’est une passion bien française. L’Hexagone dispose du premier parc de salles de cinéma en Europe. Le premier des loisirs des Français se traduit chaque année par plus de 200 millions de spectateurs, la plus haute fréquentation européenne. Ce lien indéfectible qu’entretient la France avec le cinéma explique pourquoi la France s’est farouchement engagée pour que l’UNESCO adopte en 2005 la « Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles ».
Un jour que je demandais à mes étudiants comment ils définiraient la France, l’un d’eux nous dit « Pour moi, la France est le pays des fromages, du vin, du luxe et de beaucoup de culture et d’histoire » et il me cita en vrac les châteaux de la Loire, le Louvre, la littérature et le cinéma. J’avais, en résumé, la recette d’un cocktail bien français qui fait rayonner la France à l’international.

La France championne du monde du soft Power
Car La France rayonne encore et toujours !  Depuis des années, elle est la première destination touristique6 au monde. 89,4 millions d’étrangers ont fréquenté la France en 2018 contre 86,9 millions en 2017, année où elle a été classée comme le pays le plus influent au monde7, le numéro 1 du « Soft Power » selon le rapport international du Cabinet Portland associé à l'USC Center on Public Diplomacy dont fait partie l'Université de Californie du Sud.  Le soft Power mesure la capacité de chaque pays à peser au niveau international, car chacun émet une influence douce, une séduction globale, à travers les valeurs qu’il réussit à transmettre, de l’aura qu’il dégage, du mode de vie qu’il donne en exemple, de la richesse de son expression culturelle dans les domaines de l’art, de la littérature, de la chanson, du cinéma et de production audiovisuelle, de ses résultats sportifs, mais aussi du patrimoine qu’il possède, de la créativité dont il fait preuve, de son influence numérique, du dynamisme de ses entreprises et de l’attrait qu’il exerce en matière de tourisme et d’éducation. Parmi les atouts de la France en la matière, il convient de signaler le réseau des lycées français à l’étranger, gérés par le ministère des affaires étrangères qui valorisent l’image de la France. « Ils  animent une forme de diplomatie d’influence en scolarisant par exemple les élites locales, de Casablanca à Bangkok en passant par New York… Nos écoles rencontrent d’ailleurs un succès grandissant aux Etats-Unis. » dixit radio France Culture le 19/06/2016

Sérieuse, la langue française l’est aussi lorsqu’il s’agit du français langue de l’emploi et du travail. Parmi les 500 plus grandes entreprises au monde 29 sont françaises. Avec 97 entreprises parmi les 500 leaders du secteur technologique en zone Europe Middle East & Africa, la France sort avec le meilleur résultat, n°1  du classement Deloitte Technology Fast 500 EMEA. Les investisseurs étrangers jugent très positivement l’économie française. 84% jugeaient en 2017 la France comme une destination attractive et dynamique. Cette même année, 25 nouvelles décisions d’investissement ont été enregistrées par semaine. La France se place également à l’avant-garde des pays qui soutiennent leurs startups par la politique que le pays mène en leur faveur.
Toutes ces raisons et beaucoup d’autres expliquent l’attrait que continue à exercer notre langue. Il se traduit par le fait que chaque année, plus de 130 000 étudiants jeunes et adultes de tous âges viennent suivre un cours de français en France dans une école spécialisée dans l’enseignement du français langue étrangère. Cela explique que les Instituts français et les Alliances françaises présentes à l’étranger forment quelques 900 000 personnes alors que 800 000 professeurs enseignent le français dans les différents systèmes éducatifs à travers le monde.
Nombreuses sont donc les raisons qui peuvent inciter des étrangers à venir apprendre le français en France. Je voudrais conclure ce bref tour d'horizon non exhaustif, par celle pour laquelle j’ai un faible. J’avoue que parmi toutes ces bonnes raisons ma préférée reste celle que je n’ai pas oubliée : « Vous Français êtes si différents, j’aime votre art de vivre, vous aimez la vie ! », car tout compte fait, je n’ai pas entendu de meilleur slogan que ce cri du cœur pour la promotion de la France et du français…

 

© Alexandre Garcia - Centre International d'Antibes

 

 Notes

1. bavarder en provençal

2. les amis (familier)

3.  voir à ce sujet notre critique du film Le Brio d'Yvan Attal : https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/2424-le-brio.html  

4. voir notre édito sur le mouvement des "gilets jaunes":https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/2629-considerations-autour-d-un-ustensile-de-securite-devenu-symbole-de-contestatio.html

5. voir notre édito sur les Prix Nobel : https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/228-prix-nobel-de-litterature-les-laureats-francais.html

6. Voir à ce sujet notre édito : https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/288-c-est-fou-les-etrangers-aiment-toujours-autant-la-france.html
et notre édito : https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/2826-tourisme-pour-l-ete-2019-la-destination-france-toujours-plebiscitee.html

7. voir notre édito : https://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/s/2282-la-france-nouvelle-championne-du-monde.html

Partager

D'autres coups de coeur edito du mois

Humour, humor, umorismo, χιούμορ (chioúmor)… Les talents du rire ont eux aussi évolué et les spectacles dédiés à l’humour se multiplient explosant…

Les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) le confirment année après année, la France est et reste de loin, la première…

Incroyable mais vrai ! Alors que les Français semblaient engagés depuis des années dans un concours de pessimisme1, voilà qu’un individu sorti de…

Suite du Grand chambardement, initié dans le numéro d'avril 2017. Ici, nous verrons les deux épisodes livrés au cours du mois de mai : l'