Edito du mois

Une deuxième étoile tant attendue

On l’attendait, en effet, depuis vingt ans. Vingt ans que la population n’avait pas vibré comme ça, que les rues et les bars de toutes les villes ne s’étaient autant remplis d’une foule fière d’arborer les trois couleurs pour soutenir une équipe, la leur. Entendre la foule, ses clameurs à chaque attaque lancée, à chaque but repoussé et les fêtes qui s’improvisaient à chaque victoire obtenue.

                                                                                                  

 

                                                                                    Photo ladepeche.fr

La légende de 1998

La première génération qui avait connu cette effervescence en 1998, lorsque la France était devenue pour la première fois championne du monde, racontait cet évènement comme une légende aux plus jeunes, avides de connaître à leur tour une telle aventure. De pouvoir se réunir et communier autour d’un des plus grands évènements sportifs : la coupe du monde de football. Vingt ans sont passés et chose est faite. Cette nouvelle équipe a répondu au désir d’une nation. Ce succès est bel et bien celui de la France, d’une fédération qui, depuis vingt ans, préparait la relève après de nombreux déboires.

La force d’une sélection et d’une formation

Trop souvent minimisé par les médias ou par des détracteurs plus prompts à faire des raccourcis qu’à analyser des faits, il faut mettre en avant le rôle primordial des organisations sportives françaises, du partenariat avec le système éducatif et des qualités de préparations qui ont mené à cette réussite. Preuve en est, deux des joueurs les plus populaires de ces équipes respectives de 1998 et de 2018. Zinédine Zidane a grandi à Marseille dans la cité de la Castellane où il a commencé à jouer dans le club son quartier. C’est dans le cadre d’un stage au sein du C.R.E.P.S. (Centre Régional d’Education Physique et Sportive) d’Aix-en-Provence à l’âge de 14 ans, en 1986, qu’il sera repéré par Jean Varraud, recruteur de l’A.S. Cannes. Dans le cas de Kylian Mbappé, il a intégré dès ses 12 ans le Centre technique national Fernand Sastre pour aujourd’hui être titulaire du baccalauréat à l’âge de 17 ans. Celui-ci a d’ailleurs déclaré qu’il avait « besoin de ce diplôme pour ses projets d’après-carrière, dont celui de devenir entraîneur ». C’est ce maillage qui aura permis de contribuer à la réussite lors de ces deux coupes du monde, mais pas seulement. C’est aussi la présence d’un homme, celle de Didier Deschamps.

Le lien entre les générations : Didier Deschamps

Capitaine lors de la coupe du monde de 1998, brandissant le précieux trophée à bout de bras, cette image s’est reproduite vingt ans plus tard, mais cette fois dans le rôle de l’entraîneur d’une fabuleuse équipe. Son parcours et les problèmes qu’il aura pu rencontrer ne l’auront jamais arrêté, tout comme un certain Aimé Jacquet qui avait essuyé de nombreuses critiques jusqu’à ce que ses réussites ne parviennent à faire taire ses détracteurs. Aujourd’hui, la relève est déjà prête et Zinédine Zidane pourrait être le prochain sélectionneur de l’équipe de France, mais que pourrait-il en être dans vingt ans ?…

Un Niçois dans les buts

Capitaine de l’équipe championne du monde 2018, Hugo Lloris, né à Nice, intégrera le club de football de l’O.G.C. Nice dès ses 10 ans tout en poursuivant ses études ; il obtiendra d’ailleurs un bac scientifique. C’est également l’un des grands succès des formations dispensées en France, qu’elles ne se concentrent pas sur le football uniquement, mais qu’elles préparent également à la reconversion dans le cadre d’une activité où un accident est toujours fort possible, car comme le souligne Samuel Umtiti, il faut « éviter le cliché des footballeurs qui ne savent pas parler ». Quant à Hugo Lloris, il pourrait bien être le futur sélectionneur d’une équipe de France qui permettrait d’obtenir une troisième étoile, à moins que d’ici 2038, cela n’ait déjà été réalisé…

La prochaine génération

Pour la rentrée en France, on peut d'ores et déjà observer, dans de nombreux clubs, une forte augmentation des inscriptions suite aux succès connus lors de cette coupe du monde. Chacune des réussites à une telle épreuve permet d’accroître le nombre des licenciés d’une fédération qui pourra, dès lors, préparer les futures compétitions et compétiteurs dans les meilleures conditions. Et si le football est un des nombreux sports où l’encadrement est essentiel dès le début de carrière de jeunes joueurs, il serait possible de voir ce système à l’œuvre avec de nombreux autres sportifs comme Teddy Riner, champion du monde de judo qui a intégré l’I.N.S.E.P. (Institut Nationale du Sport et de l’Education Physique) très tôt, ou bien encore la championne olympique de natation Camille Muffat.

Ainsi, la réussite des Français dans le domaine des sports est celle d’une formation et d’une sélection qui commencent dès le plus jeune âge avec une phase de détection des talents. Puis des études adaptées et des formations universitaires prépareront nos sportifs révélés à une reconversion méritée au sein d’une carrière sportive où la retraite débute très souvent avant 40 ans. Merci à eux de nous faire tant rêver.

 

Pour aller plus loin :

  • Les joueurs de l’équipe de France et leurs diplômes : 

https://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/le-bac-des-bleus-qui-est-le-plus-diplome-20691/

  • Centre Régional d’Education Physique et Sportive d’Aix-en-Provence :

https://www.creps-paca.sports.gouv.fr/

  • Institut National du Sport et de l’Education Physique :

https://insep.fr/fr/

  • Fédération Française de Football :

https://www.fff.fr/

  • Mélissa Plaza, demi-finaliste du Mondial FIFA U20, TEDx Saint-Brieuc :

https://www.youtube.com/watch?v=waLiGPnNS9E

 

 

© Eric Bischof  - Centre International d'Antibes

 

 

 



 

Partager

Nos autres coups de coeur edito du mois

Incroyable mais vrai ! Alors que les Français semblaient engagés depuis des années dans un concours de pessimisme1, voilà qu’un individu sorti de…

En 1968, le monde était en pleine effervescence. Du Vietnam au Japon, en passant par le Brésil, le Mexique, les Etats-Unis et l'Europe, Allemagne

La société française semble fâchée avec sa jeunesse et c’est l’un des problèmes majeurs auxquels elle est confrontée. La France pourra-t-elle renouer…

La comédie n’est pas le seul genre à avoir engendré des succès, le polar, le thriller, ou encore le registre historique ont aussi séduit le public.

C’est arrivé mi-juillet, alors que le pays, la Côte d’Azur en tête, venait de se recueillir, rendant ainsi hommage aux victimes de l'attentat du…

Humour, humor, umorismo, χιούμορ (chioúmor)… Les talents du rire ont eux aussi évolué et les spectacles dédiés à l’humour se multiplient explosant…

Avec les vicissitudes que traverse l'Espagne ces dernières semaines, articles ou cartes sur le régionalisme et les autonomismes en Europe ont…

Quand on disait série télévisée entre 1970 et 1980, l’on pensait à juste titre aux séries américaines (Dynastie, le Prisonnier, Star Trek, Colombo……